Si l’aquabiking détrône l’aquagym dans le cœur des adeptes, c’est parce que le vélo dans l’eau cumule les effets bénéfiques. Mais si vous n’êtes toujours pas convaincu, voici 5 bonnes raisons de se jeter à l’eau.

1. Une activité répandue

Aujourd’hui, la plupart des piscines publiques, centres aquatiques et salles de fitness sont équipés d’aquabike(vélos de piscine) et proposent différents créneaux horaires, pour correspondre à l’emploi du temps d’un maximum de personnes. Certaines piscines proposent même la location des vélos à l’heure, pour vous permettre de pédaler à votre rythme et quand bon vous semble. Consultez notre annuaire pour trouver la piscine qui propose de l’aquabiking la plus proche de chez vous.

2. Des efforts peu ressentis

Dans l’eau, votre corps est plus léger… mais vos muscles travaillent pourtant bien plus pour repousser le poids de l’eau ! Les séances d’aquabiking, qui durent entre 45 minutes et 1 heure, filent ainsi à la vitesse de l’éclair sans que vous ayez le temps de vous plaindre. Pour être sûr de passer un bon moment, pourquoi ne pas proposer à un(e) ami(e) de vous accompagner ?

3. Des effets rapides

A raison d’une séance hebdomadaire, vous vous sentirez déjà plus ferme au bout de deux mois, soit 8 à 10 séances. Si vous souscrivez un abonnement à l’année, imaginez les bénéfices au bout de 12 mois ! Vous retrouverez à coup sûr des jambes et des fesses bien galbées en un minimum de temps. Pratique pour les jeunes mamans qui n’ont que peu de temps à se consacrer après l’accouchement.

4. Une cellulite envolée

L’aquabiking est un sport mixte, mais si l’on se promène à la piscine lors d’une séance, on trouvera sans doute une majorité de femmes dans le bassin : tout simplement parce qu’elles sont les seules à souffrir de la cellulite, et que l’aquabiking est un ennemi redoutable de la peau d’orange. Sachez également que l’aquabiking, pratiqué régulièrement, permet de prévenir et d’éviter la rétention d’eau.

5. Un corps respecté

Lors d’une séance d’aquabiking, le corps ne subit pas de choc (comme c’est le cas lors de la course à pied). En effet, l’eau permet de préserver muscles et articulations : c’est pourquoi l’aquabiking est particulièrement recommandé aux personnes fragiles souffrant de rhumatismes par exemple. L’aquabiking rentre même parfois dans le cadre de la rééducation, après un accident ou une opération : demandez conseil à votre kinésithérapeute.